Communauté usages, management, prospective... autour du digital. Publiée par M21.

videoblog de lesreseauxsociaux

Les Réseaux Sociaux représentent l'élement pivot de l'Internet 2.0

Ils vont créer une nouvelle classe d'applications, les applications Peopleware que l'on verra partout, jusque sur les Intranets !

videoblog de lesreseauxsociaux RSS feed

Usurpation d'identité, une facette de l'identité numérique ?

Les réseaux sociaux sont confrontés à de nombreux défis. Entre autres, la question de la véracité des profils de leurs bases de données. Cette question de l'authenticité se pose à deux niveaux : les profils fictifs (ce qu'on appelle aussi les "fakes") et, encore plus délicat, les profils qui portent sur des personnes réels mais qui ne sont créés et gérés par leurs "légitimes propriétaires"... En clair, l'usurpation d'identité !

Sur le blog de 6nergies, un billet à ce propos avec des précisions juridiques détaillées ici...

Cette question de l'usurpation d'identité n'est pas neuve mais elle prend une proportion nouvelle avec les possibilités du numérique. Il est intéressant de voir que le sénateur Michel Dreyfus-Schmidt a déposé (en juin 2005) au au Sénat, une proposition de loi créant une nouvelle infraction dans le code pénal : l'usurpation numérique. C'est une première européenne.

Relations et réseaux comme ressources sociales

Dans le cadre du Congrès de l'AFS (l'Association Française de Sociologie - Bordeaux, 5-9 septembre 2006), un appel à communication est lancé sur les thèmes suivants :

  • Evaluer le « capital social »
  • Contextualiser les formes et les effets de la structuration des relations sociales
  • Construire le lien entre réseaux et interactions
  • Appréhender l'évolution des réseaux sociaux
  • Dépasser l'opposition entre capital social individuel et collectif
  • Les détails sur cette page...

    Linkedin s'annonce rentable

    Linkedin, le service professionnel N°1 (au moins en terme de nombre d'inscrits) annonce qu'il est désormais rentable.
    L'annonce intéresse le monde du business comme en témoigne cette brève sur lexpansion.com...

    Prosper.com, une nouvelle déclinaison "intéressée" du logiciel social...

    Comme Francis Pisani le dit très bien sur son blog "Des gadgets aux réseaux", Prosper.com = eBay+Friendster pour l’argent...
    Il s'agit d'un nouveau service où vous pouvez prêtez ou empruntez de l'argent à vos amis, connaissances, relations, etc.
    Cette déclinaison du logiciel social était prévisible, attendue même... Eh bien, c'est fait !
    Voir le site à www.prosper.com ainsi que l'article du New York Times à son sujet.

    EDIT du 05/04/2008 : Nous sommes toujours heureux de lire vos commentaires mais, dans le cas présent, merci de faire vos proposition directement sur le site Prosper.com ou d'autres du même domaine... Ce sera plus adapté et sûrement plus efficace !

    Edit du 16/06/08 : Les commentaires sur ce billet ont été désactivés. 

    Intéressante étude comparée sur Friendster/MySpace

    Encore une fois, c'est sur le blog The Virtual Handshake qu'on trouve cette intéressante étude Social Networking Platforms: From Friendster to Myspace and Beyond.
    En fait, l'étude ne va pas tellement au-delà des raisons pour lesquelles MySpace a "laissé sur place" Friendster (mais c'est bien expliqué).

    Gestion de réputation : une bonne synthèse

    Sur son nouveau blog "veille à chaud", Christophe Deschamp vient d'écrire une bonne synthèse sur l'importante question de la gestion de réputation (voir "l'indispensable gestion de la réputation").
    A mon sens, cette question est encore trop vue sous le seul angle des blogs (et de leurs auteurs) mais son élargissement va venir, inéluctablement...

    OpenBC passe le cap du million !

    C'est NetEco qui le dit : Le réseau social OpenBC passe le cap du million de membres.
    Extrait :

    Le site ne communique pas sur le nombre d'internautes ayant souscrit à ses services premium (6 euros). Il précise néanmoins générer une audience globale de 150 millions de pages vues par mois, générer 17 millions de requêtes par mois entre ses membres et héberger près de 2500 groupes de discussion.

    A titre de comparaison, LinkedIn revendique près 5 millions de membres tandis que 6nergies.net et Viaduc, plus centrés sur la France, semblent avoir chacun dépassé le seuil des 100.000 membres.

    Je ne sais pas d'où les journalistes tirent leurs chiffres mais ce que je peux dire, c'est que 6nergies n'a encore à ce jour que (attendez, je regarde le dernier chiffre...) 7556 inscrits !

    Dans la mouvance de Jigsaw : InnerSell...

    Dans le livre, j'évoque le service Jigsaw et son business-model original (pay or play). Jigsaw est un service où on échange des coordonnées de contacts, une sorte de base de données des cartes de visites, utile pour la prospection commerciale !
    Mais le service InnerSell va encore plus loin : vous connaissez le besoin d'un client mais vous ne pouvez le satisfaire ?
    Mettez donc le vendeur adéquat avec ce client et soyez payé pour cela !
    Une fois encore, on trouve la notion de partage de contact et de gestion de réputation dans la recette... à découvrir !
    C'est avec des exemples comme ceux-ci qu'on se rend compte que la dimension "relations entre les gens" est en train d'être traitée à toutes les sauces par l'Internet 2.0 y compris et surtout pour renouveller le domaine de l'acte commercial.

    Une revendication naturelle !

    Sur le site des demandeurs de 6nergies, on peut voir JP Humeau poser cette question toute naturelle, cette revendication légitime : Faut-il fédérer les réseaux sociaux ?

    Je suis le premier à penser que c'est nécessaire et que cette évolution représenterait un vrai progrès mais, avant tout, comment faire ?
    J'ai abordé ce sujet dans le livre et, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est pas gagné !
    Les standards manquent, la volonté (des opérateurs) manque (ou, au moins, ne s'exprime pas)... même si les utilisateurs désirent voire réclament cette évolution, il n'est pas évidente qu'elle se produise : voyez le domaine des messageries instantanées où la situation est comparable mais qui reste figée depuis des années.

    Le top 10 du logiciel social ?

    Corante vient de publier la liste des 10 services les plus visités (d'après Alexa) dans le domaine du logiciel social... La fameuse liste est visible ici mais, rassurez-vous, dans cette liste, il y a au moins 3 noms que je ne connaissais pas avant !

    Encore un autre "réseau social d’échange d’informations"

    Des nouvelles applications qui combinent RSS et échanges entre utilisateurs apparaissent sur notre web... Après rss4you.org, voici linkfeed.com !
    Pour en savoir plus sur cette nouveauté, voyer l'interview du créateur de linkfeed sur NetEconomie.

    L’individualisme réseaucentrique

    Comme le dit Jean-Pierre Cloutier sur son blog, "l’individualisme réseaucentrique" est un concept proposé par Barry Wellman (de l’université de Toronto). Barry Wellman est également un des co-auteurs de la plus récente étude du Pew Internet Project : The Strenth of Internet Ties (la force des liens Internet).
    Allant à l’encontre de certains hypothèses selon lesquelles la communication en réseau contribuerait à l’isolement des individus, les auteurs de l’étude soutiennent au contraire que les modes de communication dans Internet (et principalement le courriel) servent à constituer des réseaux sociaux solides même si les éléments qui le composent sont dispersés géographiquement. Autre constatation des chercheurs, la constitution de ces nouveaux réseaux ne se fait pas au détriment des réseaux sociaux de proximité (quartier, village, collectivité) déjà existants (voir également le commentaire d'Internet Actu sur cette étude).
    On trouvera le pdf (en anglais) de cette étude ici...

    NextModernity, un blog spécialisé sur les livres "de pointe"...

    Sur le blog "NextModernity", on trouve les interviews des auteurs des livres récents sur le vaste sujet du logiciel social et des évolutions sociétales qui lui sont liées...

    Denis Failly qui est à l'origine de ce blog a bien voulu répondre à quelques questions :

    - pourquoi ce site ?
    A l'origine, la démarche était un peu personnelle, j'ai souvent été frustré de ne pouvoir faire partager à mes amis, mes lectures dans des domaines aussi variées que les Sciences, la Sociologie, le Marketing ou l'univers des Technologies.
    Par ailleurs au vu du caractère étonnement spécialisé, cloisonné et parfois claironné de certains discours et certaines pratiques dans mon métier par exemple (le marketing et les Etudes) j'ai voulu signifier ma conception du Marketer - Etudes que j'essaie d'être.

    En bref celui là même (le marketer) qui prétendrait saisir le client, le marché, les acteurs dans leur multi-dimensionnalité, doit être lui même "multiple", transversal, avec des yeux, des oreilles branchées sur le réel d'une part et sur ce que font d'autres dans des domaines à priori différents (sociologie, sciences,etc) mais pas tant que cela puisque nous parlons de l'humain.
    Plus globalement dans mon fonctionnement intellectuel je ne suis pas homme de cloisonnement, d'ordre intangible et de dogmatisme, j'aspire au chevauchement, à l'hybridation, au métissage des idées, d'où la variété de domaines , d'ouvrages et d'auteurs (non exhaustif évidemment) dans cette bibliothèque NextModerne.

    Certains auteurs comme Edgar Morin, Michel Maffesoli, Jean Louis Lemoigne ont influencé et contribué à modeler ma forme d'esprit et mon rapport au monde. Tous nous disent (et nous le constatons) que les pratiques linéaires, binaires, cartésiennes, déterministes, analytiques par habitude, réflexe, « formatage » lié à l’éducation, au confort de l'inertie ou à l'ignorance (qui s'ignore ou entretenue) ne sont plus en phase avec les réalités de la prochaine modernité qui germe. Les stratégies, les outils, les méthodes, voire les concepts, qui émergeront devront s'alimenter d'une culture de la complexité que peu appréhendent aujourd'hui à commencer par nos élites et pour être clair une certaine intelligentsia plus gesticulatrice et médiatique, que fondatrice d'une pensée ou d'une réflexion nouvelle.

    - quel est l'objectif recherché par ce blog ?
    Il s'est avéré que cette envie de partager des ouvrages plus ou moins connus, plus ou moins récents est entrée en résonnance avec Yves Duron, avec qui je travaille chez NextModernity et avec lequel nous souhaitons promouvoir la notion de NextModernité.
    Qu'on la qualifie de Post, Hyper ou autre, elle se veut une vision du Complexe et du systèmique où s'interpénétrent les sphères "bio noos, socio, cogno, anthropo...".
    Bref elle suppose une élasticité d'esprit, un goût pour la vision transverse et métaphorique qui s'acquiert non seulement dans des écrits (la bibiothèque) mais naturellement aussi dans la confrontation au réel (l'observation, le vécu et le ressenti)que ce soit dans nos vies privées
    ou dans nos (recommandations /actions) chez NextModernity.
    La NextModernité ne se veut donc pas un concept ou pseudo concept révolutionnaire ou fumeux mais plutôt une interpellation via des démarches et des outils opérationnels.

    - comment sélectionnez-vous les titres mis en avant ?
    Je parle naturellement en mon nom mais les titres sont choisies de multiples façons, parmi lesquelles :
    - leur caractère fondateur, incontournable ou fondamental à notre sens (exemple le Macroscope de de Rosnay, les volumes de la Méthode d'Edgar Morin...),
    - leur caractère alternatif ou hors des sentiers battus à l'époque de leur sortie (Alternatives Marketing de Bernard Cova...),
    - L'explicitation d'un domaine qui nous intéresse : Co (...)

    Viaduc a modifié son offre payante...

    Le service Viaduc.com vient de modifier les conditions de fonctionnement de son application : désormais, les utilisateurs qui ne sont pas des abonnés payants se voit offrir un accès plus restreint au moteur de recherche (moins de critères disponibles).
    Ce "durcissement" de l'offre provoque déjà quelques réactions (comme celle du "journal de Vincent"). Ce qui est reproché à Viaduc dans le "journal de Vincent", ce n'est pas l'évolution de plus en plus marquée vers le mode payant, c'est plutôt l'absence de communication du service qui fait passer ses évolutions sans les annoncer...
    La position des autres services francophones sur ce sujet :
    - OpenBC est payant depuis des années et la formule proposée est stable (voir ici).
    - 6nergies n'est pas encore payant mais c'est en préparation (l'annonce de cette évolution ici)

    Où en est Yahoo ?

    Yahoo a fait beaucoup d'efforts durant l'année 2005 en direction du logiciel social :
    - lancement de Yahoo!360
    - rachat de Flickr
    - rachat de del.icio.us
    Et, le 6 janvier dernier, rachat de WebJay (site de partage de liste de musique - "playlists")... Bien des efforts pour prendre en compte la dimension "sociale" de l'Internet actuel, avec quels résultats ?
    Pour le moment, comme le souligne BusinessWeek dans cet article, pas grand chose de spectaculaire !
    Yahoo ambitionne de proposer du nouveau en matière de rechercher en s'appyant sur des éléments choisis par les utilisateurs plutôt que sur des algorythmes toujours plus sophistiqués mais on est encore loin du but d'après BusinessWeek...

    Syndiquer le contenu
    www.gersbach.net www.troisfourmis.com