Communauté usages, management, prospective... autour du digital. Publiée par M21.

e-book

Cybook le retour

Nous l’annoncions il y a quelques jours : un nouveau Cybook (vous vous souvenez l’e-book de Cytale du début des années 2000…) va bientôt arriver sur le marché français.

Un Cybook e-ink réalisé par la société Bookeen.

Pour rester informés

Le livre premier produit culturel vendu sur le Net

Clarisse Normand du magazine Livres Hebdo attire justement notre attention sur les résultats d’une récente enquête de l’institut d’études GFK, associé pour l’occasion à la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad) et concernant l’évolution des ventes de biens culturels sur Internet.

L’élément majeur y est en effet le rôle prédominant du livre dans la croissance des ventes de produits culturels sur Internet.

« Selon le panéliste, le livre est même le premier produit culturel vendu sur Internet (39 % de

L’édition chinoise pionnière du numérique

Le Quotidien du Peuple souligne qu’Internet a changé les habitudes de lecture des Chinois

Extrait : « Selon une enquête menée par l'Institut de recherche sur les éditions chinoises, le taux de lecture de livres imprimés durant ces dernières années a progressivement baissé, tandis que celui de livres ou de la presse sur Internet a augmenté dans de fortes proportions. […] Le taux de lecture de livres sur Internet est

Le livre numérique à La Roche sur Yon

Le département Information et communication de l'IUT de La Roche sur Yon organise le vendredi 1er Juin 2007, une journée d'information sur le thème : Livre et numérique : à l'Ouest, quoi de nouveau ?

« L'objectif de cette journée est d'abord pédagogique. En choisissant comme angle celui des dispositifs électroniques de lecture, il s'agira de présenter au public les problématiques, les spécificités et l'horizon de ces dispositifs, dans le cadre de pratiques professionnelles et de retours d'expérience, en offrant un regard croisé sur l'irruption du numérique dans les différents aspects des métiers de la chaîne du livre. » (Source : Affordance) Préprogramme et intervenants :

De la gestuelle des lecteurs

BT Group travaille à la mise au point sur laptops d’un système qui n’est pas sans rappeler celui de la WiiMote et de sa puce évaluant les mouvements des joueurs. Il suffirait de déplacer le portable pour modifier son affichage. Cette technologie, pour l’heure en développement, devrait surtout être utilisée pour les dispositifs nomades et, raison pour laquelle nous la signalons sur NouvoLivrActu : certains y penseraient déjà pour faciliter la lecture d’e-books sur e-readers…

Par exemple,

Lancement du forum e-paper

NouvoLivrActu a le plaisir de vous annoncer le lancement de son Forum e-paper.

Trois premiers sujets de discussion sont proposés à nos échanges :

Accord APPLE – EMI pour l’abandon des DRM. Quelles conséquences ?

 

 

 

 

Toute la blogosphère et les médias ont parlé de ce changement majeur : l’une des majors de la musique, EMI, le no 3, abandonne les protections de fichiers sur les morceaux de musique, les fameux DRM, pour les livrer copiables sur tous supports.

Quelle évolution !

Maintenant, quelles en seront les conséquences ?

Comment nommer les nouveaux dispositifs de lecture

Sur son blog Papier électronique, Bruno Rives ouvre le débat sur la question : e-paper ou enchiridion, le débat est ouvert…, ou, comment nommer les nouveaux dispositifs de lecture e-paper. Judicieux car, en effet, la question se pose avec une acuité de plus en plus pressante. Alors participez si vous voulez entrer vous aussi dans

Inventer de nouveaux modèles économiques pour le livre

De plus en plus, le numérique bouleverse la diffusion/distribution et la vente du livre. La commercialisation prochaine de nouveaux dispositifs de lecture en papier électronique (e-paper) va accélérer la nécessité d’inventer et de mettre en place de nouveaux modèles économiques, fondés tant sur la dématérialisation que sur la désintermédiation, et prenant en compte les nouvelles exigences de lecteurs devenus, avec le Web 2.0, des lecteurs actifs et participants. Dans ce contexte les nouvelles initiatives, à l’image d’Abicia (à découvrir ici…) sont à suivre avec attention.

Quel est le concept d’Abicia ? « Quoi de plus naturel, écrivent les concepteurs sur le site d’Abicia, que de commencer à lire un livre pour découvrir l’univers d’un écrivain ? On peut, bien sûr, lire rapidement quelques paragraphes dans une librairie en échangeant avec le libraire qui vous fera partager ses choix et ses convictions, s’installer aussi dans une grande surface, au bout d’un rayon… Mais pourquoi ne pas accéder à plusieurs chapitres d’un livre sur son ordinateur avec une connexion internet ? Ce concept est d’actualité avec la mise en place de plusieurs programmes sur des sites de librairies en ligne. De nombreux éditeurs proposent également déjà quelques pages de livres. Pourquoi ne pas l’étendre en accédant d’ores et déjà à plusieurs chapitres et commencer ainsi une réelle lecture suivie pour entrer dans un livre, découvrir ainsi de nouveaux romans, contes, nouvelles, tout cela pour un prix attractif qui permette une juste rémunération des éditeurs et des auteurs ? C’est le pari que nous faisons. Nous pensons également que la lecture à l’écran n’est pour l’instant pas satisfaisante pour lire des livres en totalité. En effet, la lecture d’un ouvrage entier sur son ordinateur se révèle vite fastidieuse, voire impossible, avec une fatigue visuelle. C’est pourquoi, nous avons pris le parti de

Mouvement de libération du livre

Et si le numérique, allié au e-paper constituait au fond un mouvement de l

Imprimerie d'hier et de demain

Coïncidence amusante, en face de notre stand les presses des temps anciens de Artegraf qui sauvegarde le magnifique patri

Plus forte concentration au monde de reader e-paper sur le stand de M21 Editions

Quatre reader Iliad de Irex Technologies sur notre stand : le notre, celui de Willem Endhoven, le VP d'Irex et ceux de

Un marché du livre de plus en plus numérique

A l'occasion du 27e Salon du Livre de Paris, le Pôle Culture & Loisirs du département Sésame de TNS Sofres communique les premiers résultats 2006 de son suivi permanent des acheteurs de livres en France.

Constatation : Internet est le mode d'achat qui progresse : « Alors que quasiment tous les lieux d'achat de livres ont des indicateurs stables ou à la baisse, le grand gagnant, dans ce contexte, est Internet : forte progression en 2006 du nombre d'acheteurs dans ce canal, pour un chiffre d'affaires affichant une évolution positive, supérieure de plus de 20% comparé à 2005. » (Étude issue du Panel Consommateurs Achats de Livres réalisé sur le panel Metascope de TNS Sofres. L'échantillon est composé de 10 000 individus de 15 ans et plus,

e-paper couleur Fujitsu leader

Les recherches de Fujitsu en e-ink couleur progressent à la vitesse grand V à en croire les dernières photos des prototypes à admirer ci-dessous :

 

Les premières commercialisations devraient voir le jour avant

La révolution e-paper vue du Canada (suite)

A lire dans Cyberpresse sous la plume d’Alain Brunet (La Presse) trois nouveaux papiers sur l’e-paper :

E-papier : croissance phénoménale en Chine "Selon Agathe Zou, consultante pour la firme française Ganaxa, on assiste en Chine à une croissance fulgurante de la lecture de textes numérisés. […] La presse écrite, nous apprend la spécialiste chinoise, participe activement à cette nouvelle aventure du papier électronique. «L'Administration générale de la presse et de l'édition accompagne plusieurs groupes de presse en ce sens. Le Liberation Daily, le Yantai Daily et le Ningbo Daily, par exemple, commencent à distribuer des e-lecteurs à leur clientèle."

Le Japon suit de près le courant du papier... "Le Japon, paradis de la haute technologie, ne va pas manquer le bateau du papier électronique…" (Photo: reader Words Gear)

Papier électronique, le point de rupture "Le point de rupture, dans le cas qui nous occupe, est ce moment de l'histoire où la lecture du papier électronique ne sera plus une pratique futuriste ou avant-gardiste mais bien une pratique inscrite dans les mœurs de la majorité. Imaginez les bouleversements qui s'annoncent dans le vaste domaine de l'imprimé,

Paolo Coelho : Pourquoi j'aime le Web

Une bien intéressante interview de Paolo Coelho dans le quotidien gratuit Metro...

Extrait : "J’ai un avis contraire à celui de la plupart des écrivains. Internet pousse tout à chacun à lire et à écrire. De nos jours, les livres ont retrouvé une place qu’ils avaient perdue avant l’arrivée d’Internet. Ce média me permet d’avoir un contact plus profond – car sans intermédiaire – avec mes lecteurs. J’ai mon propre site depuis onze ans et de là m’est venue l’idée de développer en parallèle une série d’événements tels que mon blog. Les lecteurs peuvent m’y envoyer leurs commentaires sur mon nouveau livre ou m’accompagner à travers le monde. Ils peuvent partager mon quotidien

La révolution e-paper vue du Canada

Dans Cyberpresse de ce dimanche 18 mars, à lire sous la plume d’Alain Brunet (La Presse) : Papier électronique : la révolution est à nos portes

Extraits : "Le papier classique amorcera sous peu son inéluctable déclin. […] le papier électronique reproduit les conditions de lecture du papier classique, avec en prime les atouts de l'ordinateur : fonctions cognitives, possibilités de zoom et de fenêtres, variétés de modes d'alimentation des contenus (wi-fi, bluetooth, etc.), option de stylet qui restaure l'écriture à la main,

Willem Endhoven présente le reader e-paper iLiad d’Irex Technologies

En attendant les démonstrations et la présentation par Willem Endhoven d’Irex Technologies, du reader e-paper iLiad au Salon du livre de Paris (23 au 27 mars), à l’occasion de la sortie du livre : Gutenberg 2.0, le futur du livre (MM2 éditions, stand F189), il faut absolument visionner cette vidéo, sur laquelle Willem présente le reader iLiad. (C’est en néerlandais, mais, pourrait-on dire, les images sont parlantes !)

(N.B. Une information pertinente relevée sur le blog francophone d’Hervé Bienvault : Aldus 2006

Du piratage de la presse et des livres

Même s’il est moins répandu, spectaculaire et médiatisé "Le business de la copie ne touche pas que les films, la musique ou encore les logiciels. La presse papier, la bande dessinée ou encore les livres sont aussi des victimes visées par les pros du warez, des spécialistes de la contrefaçon numérique."
A lire : le Piratage de magazine papier

www.gersbach.net www.troisfourmis.com