Communauté usages, management, prospective... autour du digital. Publiée par M21.

videoblog de Nouvolivractu


CE BLOG N'EST PLUS ACTUALISE. IL PRESENTE SEULEMENT LES ARCHIVES de août 2006 - juillet 2008 du blog NouvoLivrActu de Lorenzo Soccavo, Prospectiviste de l'édition.

NOUVEAU BLOG = http://ple-consulting.blogspot.com


videoblog de Nouvolivractu RSS feed

Prospectiviste de l’édition c’est quoi ?

L'on me demande parfois avec un gentil sourire amusé ce que cela signifie : "prospectiviste de l'édition" et, assez souvent, mes oreilles me sifflent des petits airs guillerets.
En clair : Lorenzo Soccavo s'est autoproclamé en 2005 "Prospectiviste de l'édition", mais c'est quoi ce truc ?

Un prospectiviste est quelqu'un qui fait de la prospective. Et toc ! La prospective est la : « Discipline qui se propose de concevoir et de représenter les mutations et les formes possibles d'organisation socio-économiques [...] d'un secteur d'activité dans un avenir éloigné, et de définir des choix et des objectifs à long terme pour les prévisions à court ou moyen terme. » [Définition TLFI]
Cette définition me convient parfaitement. Elle correspond bien, en effet, à la discipline que je m'impose, de détecter et d'accompagner les usages émergents, d'anticiper les ruptures d'usage des lectorats, les nouveaux modes de lecture et de diffusion, notamment, liés au numérique.

L'avenir du livre, à mon avis, ne peut pas se penser séparément de l'évolution des autres technologies et nous devons tenir compte et intégrer dans nos scénarios du futur, les systèmes apprenants et les recherches sur la réalité augmentée, l'immersion totale, le Web 3D, etc.

En écrivant ce post, je repense à une de mes réponses à Daniel Dussausaye, au cours de notre récent entretien sur le devenir du livre, dans Presse Edition.
A la question de Daniel : « Quels conseils donneriez-vous à un éditeur qui voudrait se lancer dans l'édition numérique ? », je répondais : « Il ne faut pas "se lancer dans l'édition numérique" comme on se jette à l'eau, ou comme pour un premier saut en parachute ! On part d'une situation et avec un objectif. [...] Les éditeurs doivent aujourd'hui intégrer de nouvelles compétences (informaticiens, consultants R&D...). Mais surtout, à notre époque, il est important d'avoir une vision prospectiviste, ne pas investir pour faire ce que font déjà les autres, ni pour faire ce qui se fait aujourd'hui. Mais pouvoir détecter les usages émergents, les nouvelles pratiques des lectorats afin de proposer un nouveau service éditorial en phase avec le siècle et ses évolutions... »
Prospectiviste c'est cela.

(Photo extraite du Bloc-notes de Jean-Michel Salaün : Repérage de données sur l'économie des documents dans un environnement numérique)

Le livre en 2028

Dans le cadre du projet Medias 2028, mené par les étudiants du Mastère médias ESCP-EAP promo 2008, avec Joël Ronez, intervenant au mastère, un axe Edition 2028 avec différents entretiens conduits par Laure Delmoly.
On y retrouve, entre autres, François Bon : "Le web est une force pour les éditeurs indépendants aussi bien que pour les grands groupes d'édition" ; Hubert Guillaud : "Le livre du futur sera une base de données"...

Extraits : « Croyez-vous à la disparition du papier ?
Hubert Guillaud : Non, pas en 2028. C'est encore un peu tôt. Sauf si la contrainte environnementale est très forte avec un scénario à la Al Gore. Aujourd'hui, le papier est l'usage principal de nos lectures. Dans 20 ans, il risque d'être une partie plus infime. Le livre sera plutôt numérique avant d'être papier... »
Lire sur Edition 2028...

Un reader chinois en Europe

Le reader e-paper Hanlin V3 (photo) du chinois Jinke Electronics avec l'e-ink Vizplex, est en vente en Europe.

Précisément en Espagne chez Apollo XXI au prix de 299,00 euros (profitez-en pour voir les autres offres de readers d'Apollo XXI)

(Une info trouvée via Aldus)

Un journal néerlandais sur e-paper

Le quotidien néerlandais NRC Handelsblad publie dorénavant une édition e-paper sur le reader Iliad d'Irex Technologies.

« "De plus en plus de lecteurs électroniques sont offerts sur le marché. Bien qu'ils soient principalement utilisés pour lire des livres à l'heure actuelle, ils fournissent également une solution efficace, flexible et, par-dessus tout, mobile pour lire les journaux", a déclaré Gert Jan Oelderik, directeur et éditeur de NRC Handelsblad. "Le lancement de notre abonnement ePaper signifie que nous pouvons acquérir de l'expérience en matière de publication numérique de notre contenu ; actuellement via iLiad et bientôt avec une gamme variée d'outils de type lecteur électronique."... »
Plus d'informations ici...

Les guides de voyage de 3eme génération

Les guides de voyage de troisième génération, après avoir transité sur des dispositifs e-paper connectés à la téléphonie 3G (2ème génération de guides pariant sur la mobilité) ressembleront peut-être (flexibilité en plus à mon avis) au concept développé par le designer Mac Funamizu.

La feuille unique du guide utilisera la transparence pour faciliter l'interaction entre l'utilisateur et son environnement (voir ici et là aussi).

Appliquée face à un monument par exemple, la feuille connectée simultanément à des services de type Google Maps, Wikipédia, bases de données e-touristiques auxquelles l'utilisateur sera abonné, etc., affichera automatiquement les informations en temps réel.

Des interfaces électroniques (comme celle d'Anoto par exemple) permettent déjà la communication entre papier et terminaux mobiles.

En somme l'équation serait : Mobilité/Connectivité + Transparence/Flexibilité = Guide 3G

Le concept Google Vision (photo) va dans ce sens en tout cas...

A voir également sur cette question de l'évolution des guides de voyage le projet Urban juice...

Et vous, comment voyez-vous l'avenir ?

Quel avenir pour le livre numérique sur France Inter

A écouter : J'ai mes sources du 05 mars 2008, par Colombe Schneck sur France Inter : Quel avenir pour le livre numérique ? « avec Paul Otchakovsky-Laurens patron de la maison d'édition POL et Valérie Lévy-Soussan Directrice de Collection pour le site Audiolib... »
Vous avez 7 jours pour l'écouter...

Lectures de demain au Salon du livre de Paris, les conférences

Les conférences dans le cadre de l'espace Lectures de Demain du Salon du livre de Paris :

Vendredi 14 mars 2008
10h00 - 11h30 L'économie de la chaîne numérique

La chaîne du livre est constituée de flux financiers parfois complexes. La chaîne numérique bouleverse-t-elle la donne ? Qui gagne quoi ? (Réservé aux professionnels)
11h30 - 13h00 Web et encyclopédie : Le rêve de Diderot enfin réalisé ?
Dictionnaires et encyclopédies de dem@in, le savoir en quelques clics.
14h30 - 16h00 Touristes numériques ?
Le numérique va bouleverser nos habitudes. Les premiers symptômes de ce changement ne sont-ils pas à percevoir dans l'adaptation des guides touristiques et autres méthodes de langue pour consoles nomades ou téléphones portables ?
16h00 - 17h30 Internet, relais - obligé - d'opinion ?
Marketing viral, blogs vedettes, medias en ligne... les éditeurs peuvent-ils encore se passer d'Internet pour faire parler de leurs livres ? La critique littéraire "papier" est-elle condamnée ? (Réservé aux professionnels)
17h30 - 19h00 Ecouter lire, l'autre plaisir
Le livre audio, une alternative à la lecture et une forme d'édition en plein développement. Rencontre avec des éditeurs et des producteurs.

Samedi 15
10h00 - 11h30 Je blogue, tu blogues, nous bloguons...

Le blog est un nouveau média qui s'impose de plus en plus. Nouvel espace de liberté, chacun peut s'adresser grâce à lui au monde entier. Avec le secret espoir de le rendre meilleur ?
11h30 - 13h00 Les infos sur mon e-journal roulé dans ma poche !
Que devient la presse en ligne sur les nouveaux supports de lecture : mobiles, eBook, iPod, papier électronique ? Des journalistes viennent témoigner.
14h30 - 16h00 Lectures numériques : tablettes ebook, papier électronique, késako ?
Présentation et comparaison des tablettes de lecture présentes et à venir. Un tour d'horizon de ce qui nous attend dans les prochains mois en matière de lecture numérique.
16h00 - 17h30 Auteurs et numérique, vers de nouvelles formes d'écriture
Littérature et numérique : des auteurs viennent parler et confronter leur expériences d'écriture numérique.
18h00 - 19h00 Arnaud Cathrine & Florent Marchet. Frère animal - Show Case.
L'un est romancier, scénariste et parolier. L'autre est auteur, compositeur et interprète. Ensemble, ils viennent de publier un roman musical - Frère animal - aux Editions Verticales / Gallimard. Quels sont les liens qu'entretiennent la littérature et la musique ? Voilà de quoi il sera question lors de ce show case.

Dimanche 16
10h00 - 11h30 Lectures nom@des

Des contenus sur les plateformes mobiles : téléphones portables, PDA, consoles de jeux... Tour d'horizon de l'offre existante et démonstrations.
11h30 - 13h00 Libraires en ligne et lecteurs-citoyens pour un e-commerce équitable
Que devient le métier de libraire sur Internet à la rencontre des lecteurs citoyens responsables ? Un échange entre les cyberlibraires et les libraires traditionnels.
13h00 - 14h00 La Une de Mediapart.fr en direct au Salon du Livre
Découvrez à partir de 13 heures en direct la UNE du site du quotidien d'information généraliste et participatif : Mediapart.fr Débat en présence de l'équipe rédactionnelle (Laurent (...)

Entretien sur le devenir du livre dans Presse Edition

A lire dans Presse-Edition, "Le portail des acteurs des médias, de l'édition, de la communication imprimée et des industries graphiques", mon entretien avec Daniel Dussausaye.
Extrait : « Quels conseils donneriez-vous à un éditeur qui voudrait se lancer dans l'édition numérique ?
Il ne faut pas "se lancer dans l'édition numérique" comme on se jette à l'eau, ou comme pour un premier saut en parachute ! On part d'une situation et avec un objectif. [...] Les éditeurs doivent aujourd'hui intégrer de nouvelles compétences (informaticiens, consultants R&D...). Mais surtout, à notre époque, il est important d'avoir une vision prospectiviste, ne pas investir pour faire ce que font déjà les autres, ni pour faire ce qui se fait aujourd'hui. Mais pouvoir détecter les usages émergents, les nouvelles pratiques des lectorats afin de proposer un nouveau service éditorial en phase avec le siècle et ses évolutions... »
Lire l'intégralité ici...

Lectures de demain au Salon du livre de Paris, les exposants

Les exposants dans le cadre de l'espace Lectures de Demain du Salon du livre de Paris :

4D concept Stand A72
4Dconcept, société de services en ingénierie du contenu, propose une offre e-paper clé en main destinée non seulement aux professionnels de l'édition mais aussi à tous ceux qui gèrent et diffusent des flux d'informations. Les modules principaux couvrent les fonctions d'agrégation, de diffusion et de récupération des flux d'informations à destination ou en provenance du reader e-paper iLiad (fabriqué par iRex Technologies et distribué par 4Dconcept).

Arkhenum Stand B90
Spécialisée dans la dématérialisation des fonds patrimoniaux écrits et iconographiques, ARKHÊNUM a pour objectif de pérenniser le patrimoine afin de le mettre à disposition de tous : registres d'état civil, manuscrits littéraires ou médiévaux, plans, cartes postales, sceaux... et ce quel que soit leur format.

Bookeen Stand A67
Leur mission est de développer le marché du livre électronique en fournissant le meilleur support matériel dédié à la lecture numérique. Le nouveau livre électronique de Bookeen, le Cybook Gen3 peut lire de nombreux formats et vous permet d'accéder à un large éventail de contenus, du document personnel au dernier best-seller.

I2S DigiBook Stand B90
Conçoit, fabrique et commercialise des scanners de livres, plans et documents reliés jusqu'au format A0 ainsi que des suites logicielles dédiées au traitement de l'image. Acteur incontournable des grands projets de numérisation et de valorisation du patrimoine culturel, scientifique, administratif et industriel, i2S DigiBook a su convaincre plus de 500 bibliothèques et centres d'archives dans le monde.

Immanens Stand B97
Société de technologies et de services pour la diffusion numérique de la presse et du livre. Lecture off line d'ouvrages, couleurs ou noirs, conçus initialement pour l'édition papier ou directement numérique, permettant d'évoluer vers le document multimédia. Depuis septembre 2006, le service de presse numérique d'Immanens a déjà produit 400 titres de presse, dans les domaines grand public ou professionnels.

Les Echos Stand B71
Le groupe Les Echos, leader en matière d'information économique et financière, a lancé en septembre 2007 son offre e-paper. Véritable support de lecture, complémentaire du journal et du site Lesechos.fr, Les Echos e-paper permet de lire l'intégralité du journal du jour et de disposer d'une mise à jour de l'information toutes les heures, de 6h à 21h. Démonstrations sur le stand Les Echos. Table ronde avec M. Jannet, samedi 15 mars 2008 à 11:30 : "les infos sur mon e-journal, roulé dans ma poche !"

M21 Editions Stand A74
Présente ses communautés thématiques Internet et pack ebooks nouvelles technologies, management et, en avant première au Salon, psychologie... ainsi qu'une grande librairie en ligne. Une tablette de lecture e-paper Cybook est offerte avec les ebooks. Avec un prix spécial Salon. [Ainsi que présence de NouvoLivrActu et Gutenberg 2.0, le futur du livre !]

MediaPart
Journal en ligne d'information généraliste, MediaPart lancera son site officiel au Salon du Livre. Ce projet est né d'un double constat partagé par une équipe de journalistes expérimentés : la cr (...)

Lectures de demain au Salon du livre de Paris, les spots

 Les quatre spots au sein de l'espace Lectures de Demain au Salon du livre de Paris :
Spot #1 e-books et e-paper
L'encre électronique mieux que le papier ? Une révolution est à l'oeuvre, qui bousculera bientôt cinq siècles d'imprimerie. Inventée à la fin des années 1990, l'encre électronique, appelée aussi, par extension, papier électronique, ou e-paper, offre un confort de lisibilité identique à celui d'un livre ordinaire. Mais avec toutes les fonctionnalités du numérique en prime. Grâce à cette nouvelle technologie, qui fait actuellement l'objet d'investissements considérables dans le monde entier, c'est tout l'univers de l'imprimé qui va changer : les journaux, mais aussi l'affichage publicitaire, l'étiquetage, et bien sûr, le livre. Les premiers e-books fonctionnant à l'encre électronique sont déjà commercialisés. A l'horizon 2010, ils envahiront notre quotidien. Et 2010, c'est demain. Sur ce spot, vous découvrirez toutes les offres françaises et internationales des lecteurs E-books.

Spot #2 Les outils nomades
La révolution numérique est une chance pour l'écrit. Les téléphones portables, les baladeurs, les ordinateurs portables, les consoles de jeux portatives et les readers (e-books) démultiplieront sa diffusion. Les médias en ligne et les blogs renouvellent notre appétit de lecture. Désormais, l'écrit peut concurrencer l'image et le son. Et, grâce au numérique, il peut s'enrichir d'images et de son. Venez à la rencontre de tous ces outils nomades au service de la culture. SFR Jeunes Talents vous fait découvrir sur téléphone mobile tout ce que le multimédia peut apporter à une oeuvre littéraire. Comment une oeuvre, qu'elle soit classique ou contemporaine, s'enrichit lorsqu'au-delà du texte, on accède à sa version audio, lu par l'auteur. Puis quand la vidéo la complète par une interview, un clip de l'auteur. Tout cela sur votre portable, consultable à tout instant !

Spot #3 Savoir et patrimoine
Encyclopédies en lignes, cartables électroniques, bibliothèques virtuelles, librairies sur Internet... : l'accès au savoir change. Demain, nous pourrons tous consulter, à domicile, des milliers - des millions ! - de livres qui s'afficheront sur les écrans de nos E-books, de nos ordinateurs ou de nos téléphones portables. C'est l'un des plus grands chantiers intellectuels de notre époque : le patrimoine du savoir de toute l'humanité est numérisé à grande allure, tant par des initiatives publiques que privées. Les bibliothèques seront "hors les murs". Mais au fait, que deviendront-elles, alors ? Des initiatives privées et publiques vous seront présentées sur ce spot.

Spot #4 La chaîne numérique
Les "manuscrits", c'est fini. Désormais, tout livre est d'abord un fichier numérique, soit créé directement par l'auteur sur son ordinateur, soit converti par l'éditeur. Et c'est de ce fichier unique que partiront, en arborescence, toutes les déclinaisons formelles et commerciales de l'oeuvre : livre papier, livre audio, E-book téléchargeable... La chaîne traditionnelle de fabrication s'en trouve d'autant bouleversée. Pour la première fois, ici, l'ensemble des opérations touchant à la numérisation des livres est présentée au grand public.

Diffusion multicanal et e-paper dans Acteurs de la filière graphique

Le numéro 42 de février 2008 du mensuel Acteurs de la filière graphique, édité par la Fédération de l'imprimerie et de la communication graphique (FICG) consacre deux entretiens à ces questions.
Le premier avec Ariane Michaloux, éditrice multimédia chez Gallimard Jeunesse (Extraits : « Nous pensons que nous sommes au début d'une nouvelle aventure de la lecture, plutôt que du livre d'ailleurs [...] nous sommes tous conscients de l'enjeu qui est devant nous. Il ne faut pas voir que les dangers, il faut aussi se demander : que peuvent apporter ces technologies nouvelles en terme de diffusion du savoir sur le long terme... »)
Le second avec moi-même : Papier, e-paper et édition, quels supports, quel livre, pour demain ? (Extraits : « L'intérêt des éditeurs pour ces nouveaux supports de lecture est chaque jour plus évident [...] Il s'agit donc aujourd'hui d'adapter les livres à l'évolution des usages, mais, pour être utilisés par les lecteurs, les nouveaux dispositifs de lecture devront être à la fois utiles et utilisables, et apporter de surcroît de réels plus par rapport aux livres en papier... »)

Tu veux que je te montre mon étiquette ?

La société française Nemoptic, spécialisée dans les affichages e-paper présente actuellement ses étiquettes e-paper utilisant sa technologie BiNem (Bistable Nematic) dans le cadre des Salons Euroshop 2008.

Les avantages ? Un affichage haute résolution, une consommation d'énergie seulement lors d'une modification des informations affichées, un faible coût de production, plusieurs formats (de 76x21 mm à 95x64 mm), un contraste de 10:1 et une résolution de 130 dpi, une lisibilité e-paper et donc identique aux étiquettes papier, et enfin une longévité de leur batterie de cinq ans.

Salon du livre de Paris 2008


A suivre sur NouvoLivrActu à retrouver sur le stand
des Editions M21
Stand A74, au sein de l'espace Lectures de Demain

Le Projet Gutenberg implémenté dans Second Life

La Suisse zoome sur l’e-paper

Et ce notamment sur La télé des ingénieurs E-S, avec des vidéos de Michael Dahan, co-fondateur de la société Bookeen, Willy Sallin, Sales et marketing engineer Iware SA, et Jean-Marc Seydoux, co-fondateur d'Iware puis enseignant à la Haute école d'ingénierie et de gestion du Canton de Vaud, sur le thème : e-paper & e-book, le papier électronique a-t-il un avenir ? (« Cette technologie revient sur le devant de la scène après les déboires rencontrés lors des premières tentatives au début des années 2000. Les e-reader arrivent enfin à maturité. Ils offrent aujourd'hui le confort de lecture, l'autonomie et la portabilité. Ces caractéristiques permettent d'emporter avec vous votre bibliothèque préférée comme les dernières éditions réactualisées de vos quotidiens favoris... »)

A lire aussi dans Un temps fort dans le quotidien Suisse Le Temps : Ce ne sera ni une révolution, ni un flop... L'analyse du directeur général de Payot Librairie, Pascal Wandenberghe, interviewé par Christine Salvadé.
Extraits : « Nous nous préparons à commercialiser l'ebook dans nos librairies. Et sur notre site Internet, nous vendrons des livres à télécharger. A l'avenir, nous pourrions même installer des bornes de téléchargement dans nos librairies. [...] L'obstacle qui nous freine est la désorganisation des fournisseurs de contenu sur le marché francophone... »
Lire l'intégralité ici...

Syndiquer le contenu
www.gersbach.net www.troisfourmis.com